mardi 3 novembre 2015

Critique Une Case en plus

Complainte des Landes perdues – Les Sorcières #1, la critique

Complainte des Landes perdues #1- Les Sorcières - Jean Dufaux - Béatrice Tillier - DargaudAvec Tête noire, les éditions Dargaud débutent la publication du 3ème cycle de la Complainte des Landes perdues, intitulé Les Sorcières, de Jean Dufaux et Béatrice Tillier.
Le royaume de Tête noire se trouve dans une forêt qu’il vaut mieux éviter. Certes, si vous la traversez, vous gagnez une journée de marche vers le château du roi Brendam. Et c’était le choix de Vivien, fils du seigneur des Aguries.  En revanche, ce qu’il ignorait, c’était que son serviteur profiterait du passage en forêt pour le tuer… jusqu’à ce qu’Oriane, en digne fille de sorcière, ne le ramène à la vie. Ensemble les deux jeunes gens découvrent l’amour. Mais Vivien doit reprendre la route : son père lui avait demandé, sans autre explication, de se rendre à la cour du roi Brendam. La mère d’Oriane prédit que, malgré sa promesse, il ne reviendra pas : son destin est ailleurs, là-bas, dans ce royaume. Et il n’y est pas le bienvenu…
Voici donc le troisième cycle de la Complainte des Landes perdues qui s’intéresse cette fois-ci aux sorcières. Et disons le immédiatement, Tête Noire est un album plus que séduisant.
Dans ce premier tome du troisième cycle, Jean Dufaux continue de dévoiler l’univers des Landes perdues en mettant en scène les sorcières. Le scénariste présente un univers où magie et mythologie ont une place importante, même si Tête noire, comme album introductif au nouveau cycle, accorde une place un peu plus importante aux enjeux qui se trament au sein de la cour du Roi Brendam qu’aux sorcières. Rythmé, parfaitement maîtrisé et mêlant magie et des scènes d’actions très efficaces, Jean Dufaux signe un récit où les sorcières jouent un rôle plus importants que les précédents albums. La fin de Tête noire, plus particulièrement la dernière case, laisse entrevoir un second tome plus axé sur la magie.
Complainte des Landes perdues #1- Les Sorcières - Jean Dufaux - Béatrice Tillier - DargaudAux dessins, c’est la talentueuse Béatrice Tillier qui prend la suite de Grzegorz Rosinski, dessinateur du premier cycle, et de Philippe Delaby, dessinateur du second cycle, aidé de Jérémy qui avait achevé le second cycle (suite au décès de Philippe Delaby). Son dessin féerique et très maîtrisé convient parfaitement à cette série et plus particulièrement à ce cycle des sorcières. Le lecteur entre dans un univers féérique et enchanté sans pour autant que l’action et l’expressivité des personnages ne soient oubliés. Bien au contraire. De plus, Béatrice Tillier propose des décors détaillés et des paysages fantastiques superbement relevés par la mise en couleur directe aux tons pastels. Tout simplement magnifique !
Ce nouveau cycle de la Complainte des Landes perdues démarre très fort avec de premier tome, Tête noire. Un album ensorcelant.
Complainte des Landes perdues – Les Sorcières #1
Tête Noire
Béatrice Tillier – Jean Dufaux
Dargaud
Parution : 30 octobre 2015