lundi 25 septembre 2017

jeudi 21 septembre 2017

Revue de Presse⎪Paris-Normandie

Les dessinateurs de BD rouennais
exposent à l’Etabli

Les dessinateurs rouennais exposent leurs planches à la galerie L’Établi

Exposition. En parallèle de Normandiebulle, la galerie l’Établi expose 10 auteurs de BD, chacun sortant de sa case pour former une bande destinée à mettre le feu aux planches.

9 est le nom de cette exposition. 9 comme le neuvième art, et, suivant une logique iconoclaste qui ne se prend pas au sérieux, 9 comme les dix auteurs présentés. La fautive assumée de ce délectable rassemblement de talents n’est autre que l’artiste en résidence à l’Établi, Christelle Lardenois : « Lorsque nous sommes arrivés à Rouen il y a huit ans avec mon conjoint, lui-même dessinateur, nous avons rencontré tous les créateurs de BD de la ville. Depuis nous nous retrouvons autour d’une bonne assiette tous les ans pour échanger. L’opportunité d’en exposer quelques-uns est apparue avec le partenariat entre l’Établi et le festival Normandiebulle [ce week-end à Darnétal NDLR] ».

Concentration d’artistes

L’occasion d’apprécier les planches d’Hugues Barthe et son humour écorché vif, Mary Gribouille en flamme libérée, Camille Jourdy et son art de l’enfance, Pierre Le Pivain en fantasme allégorie, Marie Mignot pour son goût des couleurs, Jean-Marie Minguez et ses classieux classiques, Christophe Quet si lumineusement noir, Stubble et ses animaux mal rasés, Béatrice Tillier en lady so sophistiquée.

Christophe Depinay, avec ses narrations picturales du monde automobile, se réjouit de l’opportunité : « Mon univers est proche de Jean Graton et sonMichel Vaillant : je suis passionné par le sport mécanique d’avant les années 80 ! Exposer collégialement permet d’échanger entre nous, et pourquoi pas de nourrir des projets ensemble, et puis bien sûr rencontrer le public pour lui faire pénétrer nos univers respectifs. » 

Une concentration plurielle d’artistes singuliers au maître carré, qui ne se laissent pas enfermer dans leurs propres cases mais communiquent volontiers avec le public lecteur. Une dream team qui souffle de savantes bulles, mais surtout donne vie et relief au dessin en lui offrant un destin animé.



Expo visible vendredi de 13 h à 18 h, samedi de 13h à 19 h, dimanche de 13 h à 18 h, et également vendredi 29 et samedi 30 septembre de 13 h à 19 h, dimanche 1er octobre de 13 h à 18 h. Galerie L’Établi : 45 rue des Bons-Enfants à Rouen.








lundi 11 septembre 2017

Marque, Tapage !

Un ancien Work In Progress d'un marque-page pour une librairie Luxembourgeoise.
Toujours le thème de la Chouette Effraie quand il s'agit d'Oriane.

On croit souvent à tort qu'il faut un pinceau très fin pour faire de petits détails. Il n'en est rien, il est plus facile d'obtenir de la finesse avec un n°5 qu'un n°1, je n'utilise plus que ça !!

Matériel :

Aquarelle en godet géant porcelaine Artist Water colour de Winsor & Newton
• Brosse Softaqua, série 915 Raphaël n°22 pour les fonds
• Pinceau à lavis Raphäel, série 803 n°0 pour les grandes surfaces précises
• Pinceau éffilé Raphäel, serie 8408 n°5 pour tous les détails

et beaucoup d'eau !











lundi 4 septembre 2017

Origami...couleur !

Comme promis, voici le Pas à Pas de la mise en couleur de l'affiche
 du Festival B.D. de Labourse (14 et 15 octobre 2017)

J'ai choisi les chouettes car ce sont les armoiries de la Maison de la Famille d'Oriane, 
marque des sorcières blanches. Pour Oriane, son animal totem est la Chouette Effraie, 
pour les Chevaliers Blancs il s'agit de la chouette Harfang.

Pour le rappel des pages de livres, les emplumées se sont muées en origami.