dimanche 14 février 2016

Extrait de Saint-Valentin

"Nouvelle séquence, ouverte enfin à l’espace, au jour, à la nature, au bois, aux arbres parmi lesquels se glissent des rayons de soleil. Et au bonheur puisque entre ces arbres Vivien court après sa belle, la douce Oriane. Plan général, les deux jeunes gens inscrit dans la nature, cette forêt qui se déploie jusqu’aux cadres. Profondeur de champ."
VOIX OFF "Mais prends garde à la lumière et à l’innocence ! L’innocence blesse et la lumière nous égare."
 ©Jean Dufaux