vendredi 25 septembre 2015

Le meilleur pour la fin

Si lors de l'encrage de la planche, j'ai plutôt tendance à choisir une case et un personnage
que j'affectionne pour l'attaquer, à la couleur, je termine toujours par les personnages. 
Car comme souvent ils apportent la touche de couleur complémentaire aux décors,
l'image se réveille alors et se révèle. 
Ce coté "magique",
un peu comme à l'étape où l'on enlève le drawing-gum
pour avoir une planche toute propre, 
est... grisant !!!