jeudi 19 décembre 2013

Chroniques de l'Invisible

Le bois des vierges tome 3- Epousailles 

(Semaine Jean Dufaux)(la BD du Mercredi) 

Par yaneckchareyre


Série: Le bois des vierges
Tome: 3
Titre: Épousailles
Scénariste: Jean Dufaux
Dessinatrice: Béatrice Tillier
Éditeur: Delcourt
Date de publication: Mai 2013


Quel plaisir de retrouver l’univers du bois des vierges. 2013 aura donc vu la conclusion de cette série menée par deux artistes de talent. Une série courte, un récit structuré, c’est de ça que j’ai envie pour les sagas franco-belge.

Bêtes de haute et de basse taille œuvrant de concert, les humains perdent peu à peu du terrain dans la guerre qui les oppose. Les bêtes sont sur le point de l’emporter. Mais une rumeur se répand comme une traîné de poudre: le bois des vierges a été brûlé, et le nom d’Aube d’Arcan revient à nouveau sur le devant de la scène. Cette dernière a fait son choix. Elle s’unira au seigneur Clam. Sans en connaître encore tous les secrets. Celle par qui la guerre a été déclenchée pourrait-elle y mettre fin?

 Fin du conte imaginé par Jean Dufaux. Le scénariste range ses jouets et ramène un nouveau statu quo. On retrouve avec plaisir les différents personnages et le monde en lui-même. Quelques nouveaux personnages secondaires apparaissent, notamment les ours, très impressionnants. La conclusion s’avère sommes toutes assez classique, Clam assumant sa nature propre et Aube ses méfaits. Il n’y a pas de grosses surprises, mais le travail est bon, bien maîtrisé. Que demander de plus?

 De plus? Le trait de Béatrice Tillier, évidemment… La finesse de son dessin est vraiment des plus séduisante. On lit son travail avec une certaine gourmandise. Sa rondeur et sa précision sauront satisfaire les lecteurs les plus exigeants. Par contre je suis moins convaincu par sa mise en couleurs. Certaines scènes, trop clivées, perdent en justesse me semble-t-il. Rien de grave, mais c’est tout de même à relever

Une bonne série et un bon tome de conclusion. Les deux auteurs font montre d’une belle complicité et livrent une histoire très plaisante.