lundi 21 novembre 2011

BDboum Blois 2011 : les expos ont de la ressource

Certes, le festival BDboum de Blois n’a pas les moyens financiers du fameux rendez-vous angoumoisin, mais ses sympathiques organisateurs savent qu’en France, depuis le premier choc pétrolier, il existe une ressource beaucoup précieuse : les idées. Pour les expositions présentées dans le chef-lieu du Loir-et-Cher, ils compensent la simplicité de la scénographie par des thématiques variées, capables de d’intéresser autant de publics et d’âges différents.


Cette année, il y avait bien sûr les expositions panorama d’une série, destinées à faire découvrir une série au grand public, dont celle sur Le bois des vierges, de Jean Dufaux et Béatrice Tillier. Un accrochage classique de planches originales, qui avait le grand intérêt d’examiner la finesse des couleurs et de l’encrage de Béatrice (et de se rendre compte de la fidélité de l’impression en feuilletant les exemplaires à disposition sur place).


Pour avoir une idée du scénario, il fallait lire la BD car les planches n’avaient pas leurs dialogues. S’ajoutaient également les illustrations du portfolio Fées et Sirènes, les couvertures de La compagnie des Glaces et quelques planches deVivre libre ou mourir.


THL pour ActuaBD